Comment se répartit le télétravail en Belgique et ailleurs ?

Enquete septembre 2020 menee aupres de 1500 personnes actives : pres d’une sur 2 fait du teletravail !

38,2% des travailleurs belges télétravaillent au moins un jour par semaine et 6,6% en font de manière sporadique. En raison de la crise du coronavirus le nombre de télétravailleurs a grimpé en flèche. (En 2017, le pourcentage était de 17% ; en septembre 2019, il s’élevait à 22% et en janvier 2020 , il atteignait 33%).

Non seulement le nombre de télétravailleurs a augmenté mais le nombre de jours de télétravail aussi…


Bon à savoir

Il ne s’agit pas de chiffres officiels. Les données sont uniquement basées sur ce que les répondants ont indiqué dans les enquêtes en ligne. Les statistiques officielles n’existent pas ni en Belgique ni en Europe. Les enquêtes ne sont pas exactes mais elles donnent néanmoins une tendance.

On télétravaille davantage...

  • dans les grandes entreprises
  • chez les travailleurs à temps plein
  • à Bruxelles que dans les autres Régions
  • chez les gens qui ont plus de 30 minutes pour rallier leur travail.

Impact sur la mobilité, surtout durant les heures de pointe !

 

Sur la base de notre enquête (septembre 2020), nous pouvons affirmer que …

  • 132 (des 1500 répondants) n’utilisent pas leur voiture 1 à 2 jours par semaine pour se rendre au travail
  • 244 laissent leur voiture de côté durant trois jours ou plus par semaine.
  • Parmi l’ensemble des télétravailleurs, seuls 24% utilisent leur voiture pour des déplacements privés pendant le télétravail

Eviter de se déplacer pour se rendre au travail, sans parler du stress y afférent, constitue pour 84% de télétravailleurs la principale raison pour adopter cette forme de travail.

La Belgique, plutôt un bon élève européen

Nous nous situons dans la moyenne européenne supérieure, derrière les pays nordiques tels que la Finlande, le Danemark ou encore les Pays-Bas. Ceci confirme que le télétravail fait partie de la manière dont nous réalisons notre travail mais, le télétravail est loin d'être un réflexe, à l'image de nos voisins du Nord. Là-bas, le télétravail fait pleinement partie des conditions de travail, c'est ce qu'on appelle la culture de télétravail. Elle existe en Belgique mais peut encore croître : la plupart des employeurs préfèrent opter pour du télétravail ponctuel ou à raison d'1 jour par semaine plutôt que de le considérer comme une nouvelle normalité. 

Source : Fédération des Entreprises de Belgique (FEB), 2016

Le télétravail a un énorme potentiel

En 2020, 53,3% de la population active belge indiquent que le télétravail serait possible pour exercer leur travail ou leur fonction. Il existe donc encore de nombreux candidats au télétravail. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils seraient effectivement disposés à télétravailler. Actuellement, plus d’un télétravailleur sur 3 veut réduire voire même arrêter le télétravail à l’issue de la crise du coronavirus.

Le contact social est important

 

La crainte de perdre le contact social est un facteur important pour savoir si l'on préfère ou non le télétravail et aussi pour se « sentir bien » en télétravail. Ceci est particulièrement important pour les personnes seules. Les entreprises doivent en être conscientes et veiller à promouvoir ce contact social entre les employés, mais aussi entre les employés et les dirigeants directs.

Tout bien organisé ?

 

Le laptop et le casque sont fournis par l’entreprise. D’autres fournitures (bureau, écran séparé…) sont généralement à la charge du travailleur. Près d’un télétravailleur sur 2 n’a pas d’endroit distinct et organise son télétravail à différents endroits de sa maison (living, salon, terrasse…). La présence d’autres personne n’est pas toujours perçue comme perturbante bien que les enfants puissent parfois demander beaucoup d’attention. Une politique claire, bien organisée émanant de l’entreprise constituerait un vrai plus et apporterait plus de sécurité et de confort.

Pour en savoir plus : lien vers le rapport

Les bureaux satellites et de coworking

Près de 10% des grands employeurs proposent le télétravail depuis leurs bureaux satellites. 58% des télétravailleurs s’y rendent en voiture, tandis qu’ils iraient pour la plupart travailler en train.

Le trajet moyen vers un espace de coworking dure moins de 30 minutes pour 87% des coworkers, là où la durée du trajet jusqu’au bureau est en moyenne de 37 minutes. Le coworker a, en moyenne, 39 ans. Il est généralement free-lance mais  tout de même 18% sont des salariés!. (enquête CoWallonia 2018)

Lisez-en plus sur le coworking 

Les PME restent timides

Plus de 99% des entreprises belges sont des PME. Elles emploient 70% des travailleurs du pays.

Mais, dans la pratique, le télétravail est moins répandu au sein des petites structures : 13% des travailleurs au sein des PME font au moins 1 jour de télétravail par semaine, contre 19% au sein d'employeurs de plus de 250 travailleurs. 

Selon une enquête du Syndicat Neutre pour Indépendants (2013), un tiers des PME où le télétravail est effectivement possible proposent effectivement du télétravail à leurs travailleurs. Il s'agit des secteurs hautement activables, soit hors Horeca, transport, petits et grands commerces et industrie.

Ce chiffre est en augmentation : en 3 ans, le nombre de PME proposant du télétravail est passé de 16% à 29%.  

« Cette progression a un lien avec l’évolution technologique et l’intérêt grandissant pour le travail à domicile », signale Christine Mattheeuws, présidente du SNI.

Le plus grand frein évoqué par les PME est la multiplicité des tâches réalisées par un travailleur, souvent directement liées au lieu de travail, comme accueillir un visiteur ou un fournisseur, répondre au téléphone ... En outre, les PME recrutent souvent localement : la distance domicile-travail parcourue est ainsi plus faible que pour les plus grandes entreprises. 

L'absence d'une personne dans une PME est souvent plus difficile à combler que dans une entreprise de plus grande envergure.

Selon cette même enquête, 64% des dirigeants estiment pourtant le télétravail utile, en particulier pour limiter les déplacements et offrir plus de flexibilité au travailleur. Ainsi, souvent des aménagements horaires sont proposés, offrant au travailleur la possibilité de commencer plus tôt ou plus tard, souvent avec très peu d'administratif (communication ouverte). Cette souplesse horaire et la confiance dans le travailleur sont deux spécificités des PME, qui s'avèrent aussi être deux facteurs de succès pour une politique de télétravail. 

Découvrez le concept du nouveau monde du travail, focus PME. 

      Vias institute souhaite utiliser des cookies sur son site web pour améliorer (cookies fonctionnels) et analyser (cookies analytiques) votre navigation. En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez l'utilisation de ces cookies à ces fins. Nous utilisons également des cookies qui sont nécessaires au fonctionnement du site web et que vous ne pouvez pas refuser. Vous pouvez choisir d'accepter uniquement ces cookies en cliquant sur « Uniquement les cookies nécessaires ». Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Vous trouverez plus d'informations sur nos cookies dans notre règlement relatif à la vie privée.

          Ces cookies sont nécessaires au fonctionnement du site web et ne peuvent pas être désactivés.
          Ces cookies augmentent le confort d’utilisation d'un site web en mémorisant vos choix (p. ex. préférences linguistiques, région, login).
          Ces cookies recueillent des données sur la performance d'un site web comme le nombre de visiteurs ou le temps que les visiteurs passent sur une page web.
          Ces cookies peuvent être placés par les annonceurs sur notre site web. Ils peuvent être utilisés par ces entreprises pour établir le profil de vos intérêts et vous montrer des annonces pertinentes sur ce site web ou d'autres sites web. Ils ne stockent pas directement d'informations personnelles, mais ils sont basés sur des identifiants uniques de votre navigateur et de votre dispositif Internet. Si vous n'autorisez pas ces cookies, vous verrez moins de publicités qui vous sont destinées.